Xav

ça, c’est vraiment la looze !

In Uncategorized on novembre 10, 2008 at 9:55

Ouvrir un site collectif pour y raconter ses petites loozes quotidiennes et que plus aucun des membres n’écrivent, voire, ne viennent sur le dit blog… 

D’autant que depuis, il y a VDM qui s’est lancé et qui semblent recueillir les suffrages…

De toute façon, il est fort probable que plus personne n’est le RSS de ce blog en veille quelque part…

c’te looze !

Xav

Béquille express…

In LooZe intersidérale, LooZe venue d'ailleurs on mai 22, 2007 at 9:29

La scène se passe un samedi après-midi. Banc de touche. Je ronge mon frein en espérant de jouer ce match de coupe… 40ème minute, les esprits s’échauffent sur le terrain. Changement monsieur l’arbitre. Je rentre. Je n’ai pas touché un ballon et je me suis à peine échauffé. Le ballon arrive vers moi. Contrôle poitrine. je me retourne pour foncer le long de la touche. BOOOOOOOOOOOM. Je viens de me prendre de plein fouet le défenseur central, son mètre 90, ses 90 kilos. Mal, j’ai mal. Fin du match. 30 secondes.

Osmany.

La looze du tournage tévé

In LooZe intersidérale on mai 3, 2007 at 5:34

Y’a pas à tortiller, même quand j’ai l’espoir de sortir de mon statut de loozeuse et enfin entrer dans la lumière, ben, il m’arrive une tuile.

Hier, je participe au tournage de l’émission culturelle « Esprits libres », où je fais partie du panel de spectateurs de France 2 invités pour poser des questions dans le cadre d’un débat sur le féminisme (ouéééééééééé, girl power, j’en reparlerai sur mon blog). Pour ceux qui ont déjà vu, le plateau est en 2 parties, les 4 participants dont je suis étant au centre, en rang d’oignon, pour poser une malheureuse question aux invités. Du coup, pour 30 secondes de bafouille devant Guillaume Durand, tu fais la plante verte pendant 3 heures, et t’as intérêt à être digne et le dos droit, parce qu’on ne voit que toi.

Je suis donc assise sur mon siège design tape cul, à écouter poliment FOG nous parler de son polar marseillais et à admirer la chevelure de Marina Hands, qu’est vraiment belle (la chevelure, mais pas que). C’est la que ma looze me rattrape : d’un coup, je me prends sur la tête le filtre d’un projecteur du plateau, mal visé sans doute …. Je sursaute, plus par surprise que par douleur, et me penche pour découvrir l’objet de l’attentat, manquant en plus de faire basculer le siège high tech.

Avec la chance que j’ai, en plus, je suis sûre que ma question, qui a incomodée l’auteur du bouquin avec qui je n’étais pas d’accord, va être coupée au montage. La looze ….

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.